Pétra : la huitième merveille du monde

Pétra, la Jordanienne…

L’Asie occidentale recèle une pléiade de perles parmi lesquelles figurent quelques-uns des joyaux du Royaume hachémite de Jordanie. C’est sur Pétra que bien des voyageurs ont tendance à jeter leur dévolu. Ce site est à n’en point douter le pôle touristique phare de la Jordanie. La beauté de ses immenses falaises rouges est à couper le souffle. En dépit de tout ce que l’on peut lire çà et là sur ce fleuron de la Jordanie, il faut le voir de ses propres yeux pour y croire; à moins qu’il ne s’agisse d’un rêve éveillé…

Stratégiquement positionné sur la route de la soie et des épices il y a 2 000 ans, ce petit coin de paradis est avant tout l’œuvre des Nabatéens.

Ses visiteurs cheminent le long d’une fine gorge qui s’étire sur un bon kilomètre. De chaque côté de la « Siq » ceux-ci côtoient des falaises avant d’aboutir à Al-Khazneh alias « le trésor« . L’humilité se rappelle au bon souvenir des promeneurs dès lors qu’ils font face à ces gigantesques blocs de roc roses. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce peuple arabe excellait dans le domaine de la construction. Preuve en est avec la sépulture d’un roi nabatéen datant du Ier siècle. Il ne s’agit bien évidemment que d’un exemple parmi pléthore d’autres. D’ailleurs il faut savoir qu’une visite complète nécessite environ cinq jours, de quoi occuper toutes celles et tous ceux qui ambitionnent de tout connaître des charmes de cette destination et quelques-uns de ses innombrables secrets.

Le monumental théâtre de Pétra

Si bien des logements n’ont pas résisté aux multiples assauts des séismes, il en va tout autrement des tombeaux. À ce jour, on en dénombre 500 ainsi qu’un majestueux théâtre nabatéen dont la capacité d’accueil est de 3 000 places.

Ses édifices religieux

Différents lieux de cultes qu’il s’agisse d’autels sacrificiels et de temples sont à découvrir, et ce sans oublier les fameuses rues à colonnades surmontées par le gigantesque Ad-Deir. Visiter ce monastère requiert une bonne dose d’efforts puisqu’il faut gravir pas moins de 800 marches à même la falaise.

Petra Archeological Museum & Nabataean Museum

S’il est vrai que Pétra est un musée à ciel ouvert, il n’en demeure pas moins qu’il apparait comme incontournable de visiter le musée archéologique de Pétra. Tout ce qui a trait à la civilisation nabatéenne et divers vestiges témoignent des traditions de l’époque.

 

14 décembre 2017 Arthur Divers No Comments