Une visite remplie de découvertes sur le territoire Ouzbek

L’Ouzbékistan est une destination phare pour les inconditionnels de l’histoire des pays de l’Asie centrale. Cette contrée est célèbre pour la maîtrise de la fabrique de soie, de céramique et des sculptures. Elle abrite également un paysage admirable, couvrant une partie de son territoire. La ville de Samarcande figure au premier rang parmi les municipalités captivantes qui font la fierté de l’Ouzbékistan. Cette cité est le berceau des plus intéressants vestiges incroyables de la nation, ne citant que l’intrigant tombeau d’Amir Timour qui est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les amateurs d’arts et d’architectures seront comblés de stupéfactions en choisissant l’Ouzbékistan. En outre, le désert de Kyzylkoum et ses montagnes constituent un incontournable lors d’un passage en Ouzbékistan, avec le fameux lac Aydarkoul. Ce dernier est un véritable havre de paradis pour les flamants roses, une aubaine pour les inconditionnels de l’ornithologie. De plus, la convivialité des peuples ouzbeks facilite le séjour, car ils ont la gentillesse de proposer des hébergements dans leurs foyers, au lieu de réserver des hôtels.

Une promenade pleine de connaissance dans la ville de Samarcande

La grande acropole de Samarcande ne cesse séduire avec ses sites somptueux et ses architectures titanesques. La meilleure manière de parfaire un voyage en Ouzbékistan c’est de commencer par un petit détour à Samarcande, afin de jeter un coup d’œil entre autres, sur la nécropole Chakhi-Zinda, près de la mosquée Bibi-Khanoum. Elle comprend en tout plus d’une dizaine de mausolées. Le chakhi-Zinda est un immense centre spirituel et un lieu de culte religieux. Les vacanciers iront balader à travers le décor fabuleux de la place Réghistan.

C’est un des endroits les plus prisés des globe-trotters avec ses édifices authentiques, témoin de l’influence de la société islamique. La magnificence de ces bâtisses admirables marquera un épisode inoubliable lors d’un séjour en Ouzbékistan. La promenade continue au village des créateurs de textiles en soie. Sur place, les curieux auront la chance d’apprendre un peu plus sur cet art, grâce à la convivialité des artisans ouzbeks. D’ailleurs, il est possible de se rapprocher de ces derniers pour acheter quelques étoffes en guise de souvenirs du voyage.

Une évasion hors du commun dans la nature sauvage de l’Ouzbékistan

Après les promenades riches en connaissances dans la cité de Samarcande, les randonneurs seront conviés à une virée en plein air au cœur du désert de Kyzylkoum, près de Boukhara. Le coin est partagé entre l’Ouzbékistan et le Kazakhstan, c’est un des grands déserts au monde. Les excursionnistes pourront flâner à leur guise dans les immenses terres arides de Kyzylkoum, pour une bonne bouffée d’air pur. Pour le bonheur des aventuriers, il est possible de parcourir le désert à dos de chameau avec les quelques agences locales qui en proposent pour un prix assez raisonnable. Les villégiateurs iront ensuite explorer le lac Aydarkoul, une étendue d’eau artificielle créée vers les années 1970. Ils établiront un pique-nique sur les bords du lac afin de se prélasser un moment avant la baignade. Vu que la pêche est autorisée sur le lac Aydarkoul, les bourlingueurs pourront cuire et savourer en toute quiétude les poissons qu’ils auront attrapés auparavant. Ils seront dans un dépaysement total lorsqu’ils apercevront les magnifiques flamants roses qui passent par cette partie de l’Ouzbékistan.